Attention Virus !

Attention Virus !

By Dominique Hunka Gely

Grippe, Gastro, bronchite, infections en tout genre et maintenant Coronavirus …

Les virus sont partout en ce début d’année et font la une des médias.

Doit-on en avoir peur ?

Et surtout comment s’en prémunir ?

Avez-vous remarqué que dès lors qu’un nouveau virus apparait, très vite c’est la psychose sur les ondes.

Ruée sur les masques déjà en rupture dans certaines pharmacie, cloisonnement voire mise en quarantaine, affolement à la moindre élévation de température… Certes mieux vaut être prudent cependant tout porte à croire que notre système immunitaire n’existe plus ou alors avons-nous totalement perdu confiance en la capacité de notre corps à se défendre par lui-même ?

Car, ne l’oublions pas, il est notre 1er et meilleur moyen de protection.
Or personne n’en parle !

Évidemment, il doit lui-même être en bonne forme pour éradiquer les microbes indésirables.

A ce propos, je vous renvoie à l’article que je lui ai consacré voilà quelques mois : « Système immunitaire au Top pour l’hiver ».

Ce qui explique d’ailleurs pourquoi les infections flambent juste au moment et après les fêtes de fin d’année.
Fatigue par manque de sommeil, épuisement du système digestif par des repas trop copieux suffisent à mettre votre système immunitaire à mal, et vous rend donc plus vulnérables aux microbes pathogènes.

Quelques « Attitudes Anti-microbes » …

Veillez à votre alimentation

… En évitant tout ce qui peut encrasser votre organisme et déséquilibrer votre intestin.
Donc évitez les préparations industrielles, les graisses cuites, les sucres rapides et les aliments trop raffinés, les laitages surtout de vache qui sont source d’inflammations digestives et l’alcool ainsi que les boissons excitantes.

Dormez suffisamment …

… Respirez et détendez-vous car le stress est également un faux ami de votre système immunitaire.

Ayez le « réflexe vitamines »

… mais pas n’importe lesquelles !
Les deux championnes pour soutenir votre système immunitaire sont les vitamines C et D.

  • La vitamine C, que votre corps ne sait pas fabriquer, doit être consommer chaque jour à travers l’alimentation. Malheureusement souvent cette dernière ne suffit pas à combler tous vos besoins pour faire face aux infections hivernales.
    Il est recommandé de faire une cure à raison de 500 mg à 1gr de vitamine C pour les adultes, de 200 à 500 mg pour les enfants de plus de 10 ans et pour les plus jeunes des quantités inférieures à 200 gr par jour.
  • La vitamine D est, quant à elle, celle dont la population est le plus carencé et pourtant elle joue (entre autres) un rôle essentiel dans la lutte contre les infections.
    Si votre corps sait la synthétisé l’été sous l’effet des rayons du soleil, les stocks (souvent insuffisants) sont vite épuisés et le soleil d’hiver bien trop rare et moins intense ne permet pas d’en fabriquer.
    Il devient donc essentiel de consommer un complément de Vit D3 (et non D2 qui est moins bien assimilée) tout l’hiver à raison de 3 à 8 gouttes par jour.

Chouchoutez vos intestins…

On ne le dira jamais assez, ils sont le siège de votre immunité !
D’où l’intérêt de veiller à assainir votre tube digestif et renforcer votre flore intestinale surtout après la période des fêtes.
Chlorophylle et Triphala aident à assainir en douceur, quant aux probiotiques ils contribuent à remettre de l’ordre dans votre microbiote.

 

N’oubliez pas les produits de la ruche…

Ils sont de véritables Trésors pour votre santé, en particulier pour stimuler vos défenses immunitaires.
Allez faire un tour du côté de mon article « Les Abeilles et leur nectar » tout y est dit !

… Et cette plante si efficace !

L’Echinacée (Echinacea augustifolia ou purpurea) bien sur qui vient en tête pour stimuler votre système immunitaire.
Utilisée déjà par les Amérindiens pour soulager les infections respiratoires, elle se prend par cure de 10 jours maximum et est à éviter en cas de maladies auto-immunes.

Enfin, comment ne pas évoquer ce produit oublié, mal connu qui pourtant à donner des résultats étonnants en particulier au niveau immunitaire…

Le Chlorure de Magnésium …

Cette poudre blanche à diluer dans de l’eau, au goût certes fort désagréable mais qui ne coute rien et rend d’immenses services.

Ces propriétés ont été découvertes par le Professeur Delbet en 1915 … Ah oui ça date !

Alors qu’il est mobilisé comme chirurgien pendant la guerre 1914-1918, il s’aperçoit qu’aux niveaux des plaies les solutions antiseptiques détruisent également les globules blancs encore actifs et ainsi facilitent la prolifération des microbes.

Drôle de paradoxe !

Il recherche donc un moyen pour « augmenter la résistance des cellules pour qu’elles puissent triompher des microbes. »

Voilà pour le début de l’aventure qui l’a mené au Chlorure de magnésium.

Ses recherches ont ainsi montré que ce produit avait la propriété d’augmenter considérablement l’action des globules blancs (phagocytose) de 129% à plus de 300% selon les cas.
Ainsi l’organisme se défend mieux contre les microbes agresseurs.

Intéressant, non ?

Pour la petite histoire, il a ainsi traité des cas de poliomyélite, de diphtérie, de grippe et nombreuses affections respiratoires. **

Et aujourd’hui …

Le chlorure de magnésium est un moyen simple d’activer vos défenses immunitaires dès que vous sentez pointer un syndrome infectieux ou qu’une personne de votre entourage commence à être touchée.

Vendu en pharmacie, il suffit de diluer un sachet dans un litre d’eau de source.

En cas d’infection, pour les adultes et enfant de plus de 5 ans, prendre :

  • 120 ml (soit un petit verre) toutes les 3 h le 1er jour
  • Puis toutes les 6 heures pendant 48 h.
  • Puis toutes les 12 heures pendant encore 1 ou 2 jours selon l’état.

En préventif, un petit verre matin et soir pendant 3 à 5 jours suffit.

Pour les enfants de moins de 5 ans, la fréquence des prises est identique, en revanche les quantités sont réduites selon les âges :

  • 100 ml à 4 ans
  • 80 ml à 3 ans
  • 60 ml à 2 ans

Le chlorure de magnésium est déconseillé dans les cas de maladies et insuffisances rénales, d’hypertension et d’hémophilie.

Une dernière précision, le chlorure de magnésium se prend sur des périodes courtes et en aucun cas il ne permet de se supplémenter en magnésium, la forme chlorure étant très mal assimilée par le corps.

Votre meilleure protection contre les virus, c’est vous-même.

En veillant à votre hygiène de vie, vous prenez soin de votre système immunitaire et tenez les virus en bonne garde !

 

** Référence : « Le chlorure de Magnésium » de Marie France Muller (Edition Jouvence)

Partager...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu