Le Petit déjeuner : Quelle attitude adopter ?

Le Petit déjeuner : Quelle attitude adopter ?

By Dominique Hunka Gely

 Le petite déjeuner est sans doute le repas qui fait le plus crier dans les familles.

« Ne pars pas le ventre vide ! »

« C’est important de bien manger le matin ! »

« Sans petit déjeuner, tu ne vas pas tenir le coup… ! »

… Qui n’a pas entendu ce genre de phrase dans son enfance (et même adulte !) face à son bol de lait et ses tartines ou autres céréales ?

Car c’est bien connu, le petit déjeuner est LE repas le plus important pour commencer la journée, sous peine de ne pas être en forme de la matinée… Vraiment ?

Et pourtant le jeune intermittent, consistant le plus souvent à ne pas manger le matin, fait de plus en plus d’adeptes. Des personnes qui témoignent se sentir bien plus en forme en démarrant leur journée sans repas qu’avec, sans pour autant manger d’avantage le midi. D’ailleurs ce mode alimentaire aide à équilibrer son poids.

En fait, à chacun sa physiologie et à chacun son rythme !

Car la vraie bonne question à se poser le matin, ce n’est pas « quoi mettre dans mon assiette ? »  mais plutôt « Ai-je vraiment faim ? »

Eh oui, un des principes de base en nutrition est de manger uniquement quand on a faim ! Une règle toute simple si souvent oubliée.

Tant de personnes fonctionnent par habitude surtout au moment du petit déjeuner ou par anticipation de peur d’avoir faim plus tard, et de se trouver mal.

Alors si vous commenciez par écouter vos besoins ? …. Sans crainte car votre corps a des réserves.

Donc si vous n’avez pas faim au lever, autrement dit votre estomac n’est pas ouvert (ou réveiller !) pour recevoir et digérer des aliments, ne vous forcez pas inutilement.

En revanche, veillez à bien vous hydrater en commençant par un grand verre d’eau (que j’appelle aussi la douche intérieure !) suivi d’une boisson chaude de type thé vert, roïboos, tisane, en évitant le plus possible le café beaucoup plus agressif pour votre système digestif.

Et maintenant, si vous avez faim, quels aliments privilégier ?

Il n’existe pas de petit déjeuner idéal universel… Le meilleur est celui qui convient à votre appétit et à votre métabolisme. Ce qui évolue au cours de votre vie et aussi des saisons.

Ah oui, évidemment là encore ça demande à apprendre à se connaitre un peu !

Cependant, certains aliments sont tout de même fortement déconseillés si vous ne voulez pas vous épuiser dès le matin.

Pour faire simple, notre traditionnel petit déjeuner à la française avec pain, beurre, confiture, viennoiserie, accompagné de son jus d’orange et café, thé ou chocolat chaud… sans parler des céréales de toutes sortes pour allécher les enfants ou des fameux biscuits du petit déjeuner qui vous font gagner un temps fou…

Ils sont la garantie de vous provoquer un pic de glycémie à l’origine du coup d’hypoglycémie de milieu ou fin de matinée et de la fringale qui va avec, appelant toujours plus de sucre.

Pour éviter ces à-coups qui vous fatigue et épuise votre pancréas, optez plutôt pour du pain bio au levain naturelle (bien plus digeste !) avec un peu de beurre, de purée d’oléagineux (amande, noisette, cajou…) ou d’avocat. Et si vous avez bon appétit, osez un œuf coque, du fromage de chèvre ou brebis, du jambon cru ou blanc de volaille.

Les protéines et les matières grasses sont bien assimilés le matin et vous tiendrez jusque midi sans coup de barre.

Vous êtes du genre « appétit d’oiseau » ?…
… une poignée de graines oléagineuses (amandes, noisettes, noix, cajou…) ou simplement des fruits cuits ou une compote sans sucre (voire les deux ensembles !) feront l’affaire. Ils sont d’ailleurs bien pratiques à emporter sur votre lieu de travail pour les faims tardives.

Osez varier, être inventif et surtout vous faire plaisir sainement.

Le tout en adaptant les quantités à votre faim !

Et du côté des boissons ?

Là encore, faites la chasse au sucre et aux excitants.

Pour cette raison, préférez un jus de légumes frais fait maison au jus de fruits (même maison !) et les infusions, thé vert, roïboos ou chicorée au café.

Que penser des fruits le matin ?

Ils peuvent constituer un repas léger si vous n’avez qu’une petite faim.

Cependant, les fruits frais ne conviennent pas à tous les terrains dès le lever. Chez certaines personnes les acides des fruits ne sont pas bien métabolisés, les fruits cuits seront alors mieux tolérés.

Un bilan de vitalité vous permettra de déterminer votre terrain et adapter votre alimentation en conséquence.

Et pour les enfants ?

Comme pour les adultes, rien ne sert de forcer un enfant qui n’a pas faim le matin. Là encore adapter le petit déjeuner à son appétit ou prévoir une collation de fruits secs (amandes, noisettes, raisins secs, noix…) dans son sac pour la matinée.

Un smoothie à base de banane et fruits de saison ou une compote avec un peu de purée d’oléagineux est une alternative souvent bien acceptée.

Dans tous les cas…
« Commencez votre journée en respectant votre corps ! »

Partager...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu