Mes jus 100% légumes !

Mes jus 100% légumes !

Les jus sous toutes leurs formes sont à l’honneur quelque soit la saison.

Les rayons des librairies regorgent de livres sur les jus et les smoothies : détox, vitalisant, énergisant, santé, etc…

Une autre façon de consommer des fruits et des légumes crus, tout en s’hydratant, sans avoir trop de préparation.

Un bon moyen de faire boire ceux qui ne sont pas adeptes de la bouteille d’eau dès le matin et qui font la moue rien qu’à l’idée de consommer des légumes crus ou des fruits juste nature.

Ludiques et appétissants, ils ont tout pour eux !

Aussi beaux que bons, ils renferment une mine de trésors nutritionnels à condition qu’ils soient réalisés avec des aliments très frais, de préférence de qualité biologique ou garantie non traités avec des produits phytosanitaires, consommés aussitôt préparés ou conservés dans des contenants hermétiques sous vides.

Ils vous apportent :

  • Des vitamines en particulier les « hydrosolubles » sensibles à la chaleur et à la lumière (Vitamines du groupe B et C)
  • Des enzymes si précieuses qui participent à notre digestion et à de multiples réactions métaboliques
  • Des minéraux et oligo-éléments
  • De nombreuses substances protectrices de notre santé de part leurs actions antimicrobiennes et anti-oxydantes :
    • Les caroténoïdes (pigments rouges et jaunes)
    • Les polyphénols
    • Les glucosinates (très présents dans les choux, le raifort)
    • Les sulfides (ail, oignon, poireau)
  • Des sucres directement assimilables
  • Pour certains, des acides gras de bonne qualité, non transformés.

††Jus ou smoothies ?

L’amalgame est souvent fait entre ces deux types de boissons, pourtant la différence est de taille.

A commencer par le matériel utilisé pour les préparer.

Les jus se font avec une centrifugeuse ou mieux un extracteur de jus dont la vitesse de rotation est plus lente (40 à 80 tours/mn selon les modèles versus 1500 tours/mn pour la centrifugeuse). Avec un extracteur, les propriétés nutritionnelles sont mieux préservées et le rendement bien supérieur.

Les smoothies sont préparés dans un blender qui broie finement les aliments pour les transformer en purée plus ou moins épaisse, nécessitant parfois l’ajout d’eau ou d’autres jus.

A première vue, le résultat est le même. Dans les deux cas, nous obtenons une préparation liquide qui se boit.

A ce détail près qu’elles ne contiennent pas tout à fait la même chose.

Les smoothies gardent leurs fibres alors que les jus en sont dépourvus c’est pourquoi ils sont beaucoup plus liquide et l’ajout d’eau n’est pas utile.

Cette différence mérite d’être considérée chez les personnes aux intestins coliteux, hypersensibles, ne supportant pas les crudités et donc les fibres, surtout ceux des légumes en général moins tendre que ceux des fruits.

Les jus, dépourvus de fibres, sont rapidement digérés et assimilés au niveau intestinal. Le processus digestif ainsi écourté se traduit par un gain d’énergie pour l’organisme.

A ce titre, ils sont particulièrement recommandés chez les personnes affaiblies par une maladie ou encours de traitement lourds et chez les convalescents.

Alliés de notre équilibre acido-basique

L’alimentation moderne, riche en produits raffinés, en protéines animales, en sucres industrielles, met notre corps en état d’acidose permanent à l’effet déminéralisant et générateur de maladies et fatigue chronique.

Les jus de légumes frais riches en sels minéraux basiques et en bicarbonates ont un effet alcalinisant permettant de rétablir notre équilibre acido-basique.

jus-de-legumes-rape-a-legumes

†Fruits ou légumes ?

Les fruits comme les légumes nous apportent tous les micronutriments et éléments vitaux cités plus avant.

Est-ce pour autant qu’ils doivent être associés dans un même jus, comme c’est le cas dans bon nombre de recettes ?

N’avez-vous jamais été étonné de voir dans une recette de jus vert dit « Détox » de la pomme ou de la poire cohabiter avec les autres légumes ?

Certes la douceur du fruit apporte de la rondeur aux saveurs parfois très herbacées et brutes de certains légumes.

Mais vous viendrait-il à l’idée de mettre une pomme ou une poire dans votre mélange de légumes verts cuit à la vapeur ou dans votre soupe de légumes ?

Alors pourquoi le faire avec les jus ?

Nos palais sont tellement habitués au « sucré » que nous avons tendance à chercher à tout adoucir.

Les jus de légumes sont pourtant l’occasion de redécouvrir le véritable goût des légumes bruts, à l’état naturel juste sublimés par des herbes aromatiques ou des épices douces.

Quelques morceaux de carottes ou de betteraves suffisent à atténuer les saveurs franches des autres légumes.

De plus, les jus de fruits frais présentent un inconvénient majeur par rapport aux jus de légumes. Les fruits sont naturellement plus riches en sucre que les légumes. Consommer entier avec les fibres, les sucres arrivent plus lentement dans le sang, sans provoquer d’élévation trop rapide de la glycémie (taux de sucre sanguin) le pancréas n’est donc pas sur-sollicité.

A l’inverse, les jus de fruits dépourvus de fibre contiennent essentiellement des sucres qui passent rapidement dans le sang, générant un pic de glycémie qui entraine une forte décharge d’insuline pour réguler le taux de sucre.

Pour cette raison, il est préférable de :
« Boire les légumes et croquer les fruits » !….en les mastiquant correctement pour en faciliter la digestion. A mon sens, il est plus judicieux de réserver la forme smoothies aux fruits, du fait de la présence des fibres.

Dans tous les cas, la mastication est essentielle, même les liquides doivent être in-salivés avant d’être avaler.

Une des astuces pour vous aider à mastiquer vos jus est d’ajouter dans votre verre une pincée de graines germées, si vos intestins les supportent bien sur. Elles vous apporteront en plus un concentré de vitalité de part leur richesse en micronutriments.

fruits-1598767_640

† Quelques idées de recettes !

Vous pouvez varier à l’infini vos jus en associant toute sorte de légumes, sans oublier d’y ajouter des herbes aromatiques (persil, basilic, ciboulette, aneth, coriandre, menthe…)de l’ail, de l’oignon, du gingembre ou curcuma frais en petite quantité (un bout d’un centimètre suffit largement).

Pour les estomacs délicats, je vous conseille d’ajouter un morceau de pomme de terre cru pour son action cicatrisante et alcalinisante.

Idée pour un jus vert dynamisant :

  • 1 petit fenouil
  • 1 beau morceau de concombre
  • 3 tiges de menthe fraiche
  • 1 poignet de pousses d’épinard
  • 1 petit morceau de gingembre frais

Pour un jus riche en caroténoïdes ?

  • 3 carottes orange
  • 1 morceau de poivron rouge doux
  • 1 morceau de potiron
  • 1 petit morceau de curcuma frais

Et pour profiter des légumes d’hivers misez sur :

  • les betteraves crues (il en existe de différentes sortes), les choux (rouge, blanc, verts), les différentes variétés de carottes (orange, jaune, blanche, violette), les radis (noir, daïkon, roses), le persil, les épinards, les blettes, le céleri branche.

Osez les associations et faites vous plaisir !

Partager...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu